Certification PMP®: Quelle vraie valeur?

Est-ce que ces référentiels apportent une vraie valeur? Est-ce une vraie différentiation? Quel est réellement l’intérêt d’être certifié PMP®?

Autant de questions qu’on peut se poser sur PMP® comme sur la plupart des autres certifications du marché. Cependant, PMP® tient une place un peu à part.

Le métier de chef de projet est un métier qui demande de multiples compétences: des savoirs, des savoir-faire, et d’avantage encore de savoir-être. Les meilleurs chefs de projet ne sont pas que des techniciens du Gantt et de l’earn value management; ils ont du doigté, de la diplomatie et savent faire avancer les sujets malgré les difficultés. « Une main de fer dans un gant de velours »: voilà un adage qui leur correspondrait bien selon moi.

Bien sûr, tous les projets n’ont pas le même niveau de complexité ou les mêmes enjeux. Il est naturel de croire que les gros projets à forts enjeux doivent mobiliser plus de compétences que les plus petits. Néanmoins, les domaines de compétences sont communs et gagnent à être tous utilisés. Ce n’est pas parce qu’un projet est « petit » qu’il faut zapper la gestion des risques, l’implication des parties prenantes, la communication et la contractualisation par exemple. Ce sont des aspects importants de tous les projets.

Dans ce sens, PMP® est un vrai livre de chevet: En effet, il contient toutes les connaissances que devrait maîtriser un chef de projet worldclass. Bien sûr, PMP® n’est pas la bible; d’autres référentiels existent. Mais la classification des connaissances en domaines (« knowledge areas ») en donne une vision claire et en correpondance avec le cycle de vie du projet (Initiating, Planning, Executing, Monitoring & Controlling et Closing).

Les chefs de projet qui se plongent dans le référentiel trouvent tous que le contenu du PMBOK© Guide aurait pu leur servir dans de nombreux cas. Dans les situations difficiles, techniquement ou « politiquement », dans des contextes culturels forts, avec des parties prenantes aux enjeux divers souvent antagonistes. Le livre contient de nombreux outils, techniques et méthodes qui apportent immédiatement. Rien de révolutionnaire évidemment car le PMBOK© Guide recense les outils existants, mais les mets dans l’ordre et là où ils sont les plus efficaces.

Le processus de certification est lui aussi à forte valeur car il s’appuie sur 3 piliers:

  • Connaitre en détails le PMBOK© Guide,
  • Avoir une expérience opérationnelle reconnue: 3 ou 5 années en fonction de son niveau d’études
  • Réussir un examen exigeant de 200 questions, portant sur tout le référentiel, et extrêmement sécurisé

Un certifié PMP® ne l’est pas par hasard: réussir l’examen PMP® c’est l’aboutissement d’une vraie préparation et d’une compréhension profonde du référentiel. Impossible de se présenter à la certification parce qu’il y avait de la lumière: la personne mal préparée n’a quasiment aucune chance de la réussir.

C’est pour toutes ces raisons que la certification PMP® est parmi les plus reconnues et les plus recherchées sur le marché. Un certifié PMP®, c’est forcément un chef de projet expérimenté, qui connait bien les outils, méthodes et processus de gestion de projet, quelqu’un d’impliqué dans sa profession, et souhaitant évoluer. N’est-ce pas potentiellement une excellente recrue pour l’entreprise?

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s